Lieu d'échange et de discussion sur le monde du travail et de l'emploi.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

murmural.com, un lieu d'échange sur le monde du travail » Actualités - Quoi de neuf? » Le monde du travail français vu par les allemands

Le monde du travail français vu par les allemands

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
Le monde du travail français vu par les allemands

Plus de 2500 entreprises allemandes ont des filiales en France, la plupart en Ile-de-France ou en Alsace.

Malgré la proximité géographique et politique avec la France, il existe des différences majeures dans la vie quotidienne au travail.

Tous les allemands connaissent l'adage „Leben wie Gott in Frankreich“ ou en français "vivre comme en Dieu en France" et se demandent si cet adage est vécu dans le réel?

Les clichés de l'autre côté du Rhin ont la vie dure, notamment sur le monde du travail.
Ici, la traduction d'un extrait d'article du blog
https://www.superprof.de/blog/job-in-frankreich-arbeitsmoral/  

"...la vie professionnelle française est souvent plus détendue. Les français apprécient de passer du temps au travail et sur des missions individuelles.

Vous devez donc vous y adapter avant de partir travailler en France.
Une pause déjeuner en France peut durer jusqu’à une heure et demie. Les français aiment aussi aller au restaurant pour le déjeuner.

Mais la plupart des entreprises proposent les tickets Resto, une sorte de chèque pour les restaurants que vous pouvez utiliser pour payer la majeure partie de votre déjeuner."
De plus, les français travaillent en moyenne moins d'heures par semaine qu'en Allemagne. En vertu de la loi, 35 heures par semaine sont obligatoires. En Allemagne, nous travaillons généralement 40 heures.

Soit dit en passant, le salaire minimum en France est de 9,88 € par heure.
Cependant, contrairement à une organisation du travail plus détendue, les hiérarchies en France peuvent être très importantes.

Comme pour les candidatures en France, le respect est primordial et le superviseur a toujours raison.
Pour les Allemands, cela peut parfois être un peu difficile, car nous sommes plus habitués à un classement occasionnel et à un travail en commun, où chacun peut apporter ses idées de manière égale.

En France, le patron dicte une stratégie à suivre, et il prend toujours les décisions en fin de compte.
Soyez prudent, surtout au début, et approchez lentement votre relation à l'emploi..
N'oubliez pas également d'actualiser votre français des affaires avec un cours de français en ligne.
En fait, il peut être très dangereux de sous-estimer les différences culturelles entre l'Allemagne et la France, surtout au travail!

Une étude de l'institut Goethe a montré que dans 50% à 60% des entreprises des tensions dans l'attitude vis-à-vis du travail entre allemands et français peuvent être à l'origine de tensions.."


Voici les conseils donnés aux lecteurs allemands:

"En Allemagne, une vie privée saine est une condition préalable pour pouvoir bien travailler. En France, le travail prime sur la vie privée.

En Allemagne, nous valorisons l'utilité et la rentabilité. L'originalité est appréciée en France.

En Allemagne, la qualité du travail est très importante. La créativité est requise en France.

En Allemagne, nous visons la perfection. Les Français s'efforcent de rendre votre entreprise performante.

Le travail en Allemagne vit de régularité et de structure. Il y a plus de changements en France.

En Allemagne, nous aimons la sécurité. Les entreprises en France sont souvent plus expérimentales.

Les français aiment faire plusieurs choses à la fois alors que nous préférons travailler de manière structurée, effectuer les tâches les unes après les autres, beaucoup de choses se passent en France en même temps, avant la fin d'un projet.

En ce qui concerne la ponctualité des français, vous pensez peut-être déjà que ce n’est pas aussi précis que le nôtre. Alors, prévoyez plus de temps si vous avez une réunion.

Nous avons également un plus grand sens du travail et le travail d’équipe est très apprécié.

Malheureusement, ce n'est pas le cas en France, il faudra peut-être s'y habituer au début. Bien entendu, les gens se comprennent généralement très bien avec leurs collègues, notamment parce qu'ils passent toujours leur pause déjeuner ensemble."


Dans la suite , on leur donne des conseils aux lecteurs allemands qui "osent" aller travailler en France. Si si je vous jure que c'est vrai!

Bien sûr, on mentionne le système "élitiste" du marché de l'emploi. Avec la citation de Peter Gumbel, auteur du livre „Elite Academy“:

[i] "En France, le diplôme a une très haute priorité, donnant l’impression que tout se passe à 22-23 ans. Nulle part ailleurs dans le monde la question de savoir où l’on a étudié n’influence autant le cheminement de carrière." [i]

Par contre-là, je confirme cette différence: en Allemagne, il est beaucoup plus facile et plus accepté de poursuivre une étude interrompue ou de réinscrire après quelques années dans la vie professionnelle. La différence entre universités et grandes écoles n'existent pas.

Si vous venez avec votre diplôme d'ingénieur d'une grande école française, en pensant que cela va peser dans la balance de votre candidature pour un emploi en Allemagne, vous allez être surpris(e)!

De plus, les trous dans le CV ne se font pas remarquer comme en France...

Le dernier conseil donné à nos amis allemands concernant la parole donnée au travail, leur demandant de ne pas être ofusqués si un collègue en France, donne sa parole mais et que rien ne passe immédiatement.

Alors, à vos claviers! Pensez-vous que ces clichés qui ont encore la vie dure chez nos voisins allemands sont avérés?

Voir le profil de l'utilisateur http://murmuralis.forumieren.de

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum