Lieu d'échange et de discussion sur le monde du travail et de l'emploi.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

murmural.com, un lieu d'échange sur le monde du travail » Bien-être au travail » Idées pour votre bien-être » Votre bonheur au travail dépend de la capacité de votre patron à faire votre travail!

Votre bonheur au travail dépend de la capacité de votre patron à faire votre travail!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin
Votre bonheur au travail dépend de la capacité de votre patron à faire votre travail!

Une nouvelle étude, avec 35000 participants répartis entre les USA et la Grande-Bretagne, montre que la capacité de votre supérieur à faire votre travail est de loin le meilleur indicateur de votre bonheur au travail.
Les compétences techniques d'un patron a un effet puissant sur le bien-être au travail, même plus important que votre lieu de travail et votre salaire.
L'étude de recherche, menée par 3 chercheurs de la Cass Business School, les universités du Wisconsin et Warwick, a déterminé 3 facteurs cruciaux pour votre bien-être dans votre travail:

-votre chef a la capacité de faire votre travail,
-votre chef a gravi les échelons dans l'entreprise,
-le niveau de compétence technique du superviseur.

Les employés/participants ont répondu  à une série de questions telles que «votre chef  pourrait-il faire votre travail si vous étiez absent?» Et «votre chef connaît-il bien son propre travail?».

Ils ont observé que les niveaux de satisfaction étaient plus élevés lorsque les personnes étaient "managées" par un superviseur qui pouvait intervenir et faire le même travail avec compétence.

Cette étude va à l'encontre de toutes les méthodes manégearialles actuelles où les managers sont parachutés dans des organisations qu’ils connaissent peu.
Un participant évoque une gamme d'émotions, allant  de la frustration à la confusion. De là à aller au travail le matin sans motivation.

«Mon patron ne comprenait pas la complexité inhérente à ma  fonction et à mon rôle dans le département. Cette compréhension médiocre a conduit à une simplification excessive de ma contribution. Cela signifiait également que je recevais moins de commentaires ciblés et de reconnaissance que les personnes travaillant dans son domaine de compétence directe.
«Ce qui a également causé d’autres problèmes. Il a fallu du temps supplémentaire pour expliquer certains concepts.

Mon chef se concentrait sur les domaines qui n’étaient pas pertinents au cours des conversations et a également eu du mal à exprimer avec précision les défis et les opportunités auxquels nous étions  confrontés.
Cela a affecté mon bonheur au travail, pensant ne pas être reconnu et considéré comme un« initié »au sein de l’équipe et dans le département. Mes domaines de spécialisation étaient mal compris et donc marginalisés par mon supérieur hiérarchique et le département en général, ce qui m'a obligé à trouver de nouveaux moyens de maintenir mon énergie au travail. "

Alors, changer d'emploi pour un nouveau patron compétent restera-t-il un luxe pour quelques happy-fews?

http://murmuralis.forumieren.de

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum